A la rencontre des salariés des PME/TPE dans 3 secteurs de l'Artois-Douaisis

Publié le 03/11/2011
La CFDT a décidé d'aller à la rencontre des salariés des PME/TPE dans la semaine du 2 au 6 novembre. Ce jeudi 3 novembre, les militants de l'Artois se sont mobilisés, avec des méthodes différentes, à Douvrin, Arras, Ruitz pour distribuer des guides CFDT à des salariés souvent peu en contact avec un syndicat. Revue de détail.
A la rencontre des salariés des PME/TPE dans 3 secteurs de l'Artois-Douaisis
A la rencontre des salariés des PME/TPE dans 3 secteurs de l'Artois-Douaisis
La CFDT a décidé d'aller à la rencontre des salariés des PME/TPE dans la semaine du 2 au 6 novembre. Ce jeudi 3 novembre, les militants de l'Artois se sont mobilisés, avec des méthodes différentes, à Douvrin, Arras, Ruitz pour distribuer des guides CFDT à des salariés souvent peu en contact avec un syndicat. Revue de détail.

Sur la zone industrielle de Douvrin, ce sont plus de 600 guides CFDT qui ont été distribués en quelques heures, tôt le matin,  aux carrefours et aux ronds-points  de la zone. « Et encore, il n’y en a pas eu assez ! », explique Michel Crépin, secrétaire général de la CFDT Artois-Douaisis, venu prêter main forte à une équipe de militants volontaires et déterminés, conduite par les militants CFDT de La Française de Mécanique.

Peut-être que tous ne travaillaient pas dans une TPE, mais l’accueil, réservé à ce guide d'une trentaine de pages sur les droits des salariés des PME/TPE, a été très bon « On a tous autour de soi dans sa famille, ses collègues, quelqu’un que ça peut intéresser… On lui donnera ! ».

Même écho sur la zone industrielle de Ruitz, qui compte 50 entreprises  employant 2800 salariés, un secteur géographique que la CFDT connaît bien puisque les militants y ont déjà fait plusieurs distributions de tracts. « Même des voitures faisaient demi-tour pour avoir le guide ».

Sur Arras, ce sont 3 militants qui ont appliqué la méthode de la campagne saisonniers aux entreprises de la zone d’activités de St Laurent Blangy. Ils ont fait du « porte à porte syndicale » auprès d’une vingtaine de TPE de la zone. Partout un accueil très favorable à la démarche : nos 3 mousquetaires ont laissé, sans problème,  dans chaque entreprise visitée un paquet de guides CFDT à distribuer aux salariés et parfois même les ont distribué directement… un peu comme lors de la campagne des saisonniers. Gilles, à la commande de cette initiative,  avait participé cette année  à cette campagne d’été. Un des militants d’Arras, travaillant dans une entreprise d’électricité, a pris aussi une centaine de guides pour les distribuer lors de ses tournées de chantier aux salariés des entreprises sous-traitantes, qu’il rencontre régulièrement.

«Il y a eu toute une panoplie de façons de faire… L'important c'est d'aller directement au contact des salariés. Mais ça ne portera ses fruits que si ce n’est pas qu’un coup à un moment donné », souligne Michel  Crépin.  Il est sûr de pouvoir compter à l’avenir sur des militants volontaires, déterminés et prêts à y retourner  car « ...de telles initiatives, ça soude une équipe ! »