Continentale Nutrition : les salariés attendront jusqu'au 13 mars la décision du tribunal

Publié le 19/02/2014

Ce mardi 18 février, une cinquantaire de salariés de la Continentale Nutrition (entreprise spécialisée en aliments pour chiens et chats à Boulogne-sur-mer) se sont massés devant le tribunal de commerce pour connaître le verdict.

Ils ont patienté plus d’une heure, quand Sylvain Demilly, délégué syndical, annonce la nouvelle à ces collègues. Deux projets de reprise ont été proposés à l'administrateur judiciaire et la décision du tribunal est donc remise au 13 mars prochain, date à laquelle les salariés en sauront plus sur le sort de l'entreprise et leur avenir.

2 pLANS - 1 entrepise - 510 salariés

Le premier plan, sans surprise, est celui du fonds de retournement, Alandia, qui propose un plan de redressement. Le deuxième vient à peine d'être déposé puisque le groupe industriel irlandais C&D Foods, (spécialisé aussi dans l'alimentaire pour animaux) a attendu la veille au soir (lundi 17 février) pour en faire part. Ce dernier prévoit un plan de cession avec plus de suppressions de poste.

Dans les deux cas, les offres ne tiennent que si les actionnaires de Continentale Nutrition, Agro Invest et Sodica-Idia (filiale du Crédit Agricole), apportent leur soutien financier.

Aucun accord n’étant encore signé, le tribunal de commerce reporte donc la décision au 13 mars, où il tranchera sur l'avenir de l'entreprise et des salariés.

La CFDT Nord-Pas de Calais soutient les salariés de la Continentale Nutrition, et ce depuis le début de leurs actions ; et restera vigilante sur les suites à venir.